oh_mu

OH MU

Mercredi 03 • Paris • 1999

Lorsqu’elle a produit ses premières chansons dans sa chambre, en Suisse, la musicienne de 24 ans les projetait déjà dans le futur. Un futur où les genres, musicaux et autres, sont flous, où l’on est libre d’être et d’aimer qui l’on veut. Il s’est incarné dans un EP où hip-hop, chanson et synth pop se marient façon Grimes ou Princess Nokia, couronné par Sage, hymne libérateur à l’affirmation de soi. Ce futur, la génération de Oh Mu le désire ardemment. Il n’est pas si lointain, finalement.

Start typing and press Enter to search