Brisa Roché & Fred Fortuny

13 Novembre 2021

Ajaccio. L’Aghja

ALBUM disponible en versions vinyle, CD et numérique, sortie le 5 février 2021 chez Black Ash-December Square

FREEZE WHERE U R en quatre mots-clés D COMME DUO

Lui, Fred Fortuny, rêvait depuis longtemps d’un album «très américain», quelque chose de scintillant, d’extrêmement mélodique, de très naturel aussi – à la manière des beaux disques écrits à Laurel Canyon (sur les hauteurs d’Hollywood) dans les années 60-70, ces morceaux de soleil signés des Mamas and Papas, des Byrds et de Joni Mitchell qu’il cite avec passion, comme il citera plus tard Jimmy Webb, Carole King, et bien sûr toute l’esthétique new-yorkaise du Brill Building. Autant de références parfaitement assimilées : Fortuny n’est pas le gardien d’un temple fermé à double-tours, il en est (peut-être sans le savoir) l’un des héritiers les plus honnêtes et intègres.

Elle, Brisa Roché est la plus belle des voix américaines résidant en France – une artiste «totale», chanteuse, compositrice, écrivain et peintre. Découverte dans le circuit du jazz (première signature chez Blue Note), elle s’est ensuite aventurée sur des terrains plus libres (pop tourmentée, folk contemporaine, electropop arty), jusqu’à revenir ici, en binôme parfait avec son ami Fortuny, à son premier amour : les disques de voix ! Les chansons qui viennent de loin, qui viennent du cœur.

M COMME MELODIES Cet album est une boite aux trésors. Vous n’avez pas terminé d’en admirer l’un des joyaux que déjà, le bijou suivant vous fait de l’oeil. Leur méthode ? Fred Fortuny a d’abord écrit un ensemble de musiques, de thèmes, de refrains élégants. Que Brisa a joyeusement validés, bluffée par la beauté des ébauches. Puis, comme souvent dans sa pratique de musicienne, la Californienne s’est enregistrée, seule. Chez elle, à Paris. Une voix, un micro. Quasiment de l’improvisation : Brisa lance la musique, elle y va, elle se lance. La force de ses mélodies de chant, c’est cette insouciance, ce culot, cette capacité à savoir garder «le premier jet», l’élan instinctif. Et alors seulement, le groupe est parti en studio pour enregistrer la version finalisée : au mythique studio ICP de Bruxelles, précisément dans le studio C, équipé d’une console NEVE de 1973. L’assurance, avec de telles chansons, de tels musiciens, de «sonner» à la fois vintage et ultra-moderne.

C COMME CALIFORNIE Pourquoi cet album est-il si entêtant, si charismatique ? Parce qu’il scelle la rencontre entre deux esprits farouchement indépendants. Brisa l’instinctive est une enfant d’Amérique, mais au parcours pour le moins atypique. Elle est née dans une petite maison sur une plage de la Baie d’Arcata, dans cette Californie du Nord cachée, presque innaccessible, que les locaux appellent «The Lost Coast», ou encore : derrière le rideau de séquoias («behind the redwood curtain»)… Quand elle a 13 ans, sa famille vit dans la forêt, coupée de tout. A 16 ans, Brisa part pour Seattle : c’est l’aventure, la vie qui lui chante à l’oreille «allez viens, n’aies pas peur, on verra bien ce qui se passera…» Pouvait-elle devenir autre chose que cette artiste touche-à-tout qui a finalement choisi Paris comme terrain de jeu ? Reste que cette Californie cachée, à l’abri des clichés, est son repère intime, son refuge. Et cela s’entend dans l’album, qui a cette flamboyance juvénile, cette joie intérieure héritée de l’enfance, touche de magie qui illumine les oeuvres les plus touchantes.

F COMME FEMININ Dans la voix, dans les textes, FREEZE WHERE U ARE est un album de femme. Et peut-être même de femmes – au pluriel. « Les thèmes que j’aborde sont ceux de toute une vie, mais observés, décortiqués depuis l’endroit où je me trouve aujourd’hui », explique Brisa. « Ces chansons parlent d’émancipation, d’amours disparus, de nostalgie, de colère contre des hommes, de séparation, d’histoires impossibles… de pages qui se tournent, de nouvelles pages qui s’ouvrent… mais j’avais aussi envie d’évoquer notre addiction aux nouvelles technologies et à ce monde virtuel, souvent si faux, qui fait de nous de véritables esclaves. » Quand est venu le moment d’interpréter ces textes très intimes, quelque chose d’étonnant s’est produit : derrière son micro, en se mettant à chanter, Brisa Roché s’est sentie soudainement reliée à ces voix de femmes magnifiques qu’elle écoutait sur disques quand elle était enfant : Carole King, Linda Rondstadt, Joni Mitchell… Des voix d’hier, mais qui semblent aujourd’hui encore vibrer à travers elle.

BRISA ROCHE & FRED FORTUNY FREEZE WHERE U R Last Song / Tempted Tune / Don’t Want A Man / Freeze Where U R / Woman With A Star / I Yove Lou / Blue Light / You Were Mine / I Do Not Need Repair / The Pattern / Window Gun / Quite Clean

Date

Nov 13 2021

Heure

20h00

Lieu

L'aghja
Ajaccio

Start typing and press Enter to search