BRUTAL MEASURES (Lydia Lunch + Weasel Walter)

jeudi 22 mars 2018
Le Tétris • Le Havre • 20h30 - gratuit

Lydia Lunch – voix,  Weasel Walter – batterie

Brutal. Beau. Déchirant. Les vrais légendes du côté sombre de l’Amérique …

LYDIA LUNCH est passionnée, conflictuelle et audacieuse. Qu’elle attaque le patriarcat et sa guerre pornographique, transformant le sexe en politique ou chuchotant une chanson d’amour pour les coeurs brisés, son énergie féroce et son tir rapide fournissent un témoignage de sa nature guerrière. Reine de la No Wave newyorkaise, muse du « Cinéma de la Transgression », écrivain, musicienne, poète, artiste et photographe, elle a créé de nombreux projets musicaux, est constamment sur la route depuis des décennies, a publié de nombreux articles ainsi qu’une demi-douzaine de livres et refuse tout simplement de se taire. Les éditions Akashic de Brooklyn ont dernièrement publié son anthologie Will Work For Drugs, ainsi que son extravagant mémoire sur l’insanité sexuelle Paradoxia, A Predator’s Diary qui a été traduit en sept langues. Elle travaille avec divers médias, est une collaboratrice enragée et continue de publier de nouvelles musiques ainsi que de re-éditer des documents classiques tels que son acte d’accusation en spoken-word contre l’idiotie patriarcale, The Conspiracy of Women, avec le label discographique Other People de Nicolas Jaar.

WEASEL WALTER est un instrumentiste, compositeur et improvisateur basé à Brooklyn, New York, connu pour avoir dirigé le séminal groupe punk-jazz/no-wave/brutprog The Flying Luttenbachers entre 1991 et 2007, en 16 albums publiés. En unissant sans cesse l’intensité et l’abstraction de la musique improvisée avec l’esthétique nihiliste des formes de rock extrêmes, Walter est engagé dans un élan violent, une imprévisibilité idiomatique et une articulation rapide. Expert de la scène musicale underground de la fin des années 1970, Walter a donné des conférences dans diverses universités, dont Bard, San Francisco Art Institute, Université de Chicago à Paris, et a écrit l’introduction pour Marc Masters de son livre NO WAVE, considéré comme l’histoire définitive du mouvement newyorkais à partir duquel Lydia Lunch a émergé en 1977 avec son premier groupe Teenage Jesus and the Jerks. En 2012, Weasel Walter a commencé à travailler avec Lydia Lunch en tant que coordinateur musical et guitariste principal de Retrovirus, une rétrospective qui a parcouru le spectre de l’héritage musical de Lydia, depuis la No Wave expérimentale et délibérément discordante au Hard Rock matraquant, du sordide Jazz Noir à la Psychedelia propulsive.

BRUTAL MEASURES combine l’histrionique dynamique de Lydia Lunch, une des artistes les plus controversées avec la virtuosité d’improvisation de Weasel Walter pour créer une soirée intime, terrifiante et même hilarante de vérité musicale.

Vidéo